Un blog sexo politico correcto

Abus sexuel sur mineur rencontré sur le chat

Abus sexuel sur mineur après une rencontre sur un chat.

Elle a douze ans lorsqu’elle fréquente les chats d’AOL, dans les salons de rencontres notamment. Elle y rencontre un autre chatteur qui lui dévoile son identité au bout de deux ou trois jours. Rapidement, il apparaît dans sa liste de contacts, puis le couple commencer à discuter par téléphone. Parfois, affirme l’adolescente, la conversation prenait une tournure sexuelle. « Il me disait ce qu’il aurait voulu me faire », raconte la fillette.

À titre d’information, en France, l’article 227-25 du code pénal indique que « le fait, par un majeur, d’exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise une atteinte sexuelle sur la personne d’un mineur de [moins de] quinze ans est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende. »

La majorité sexuelle est atteinte à l’âge de 15 ans en France, en deçà de cet âge, on parle d’abus sexuel, qu’il y ait consentement ou non du mineur.

Le problème ? Son contact a 24 ans, il est actuellement accusé de détournement de mineur et d’agression sexuelle au troisième degré, le tout se passant aux Etats-Unis.

Face à l’avocat de la défense, la fillette avoue être venue sur les salons de chat en vue de rencontrer des hommes d’âges divers, ainsi que de mentir sur son âge. Elle avait raconté à ses grands parents avec qui elle vivait qu’elle allait passer la nuit chez une amie. Elle a pris des vêtements et alla en vélo au Grand Orleans Hotel où elle avait rendez-vous avec l’accusé.

« En gros, il me touchait partout, témoigne la fillette à la barre. Nous avons eu un rapport sexuel… Il n’a pas utilisé de préservatif. Il me disait qu’il produisait un sperme à faible taux de spermatozoïdes et qu’il n’avait aucune MST. »

L’avocat de la défense a demandé à la fillette pourquoi elle avait nié avoir eu un rapport sexuel avec l’accusé à de nombreuses occasions aux officiers de police, aux médecins l’ayant examiné, ainsi qu’à ses amis. Le procureur argumenté que la fillette tentait de protéger l’accusé, envers qui elle a avoué avoir eu des sentiments. « Je ne voulais pas qu’il ait des ennuis, car je savais que c’était illégal », répondit l’adolescente en s’essuyant les yeux.

Parents ! Tremblez, ou bien entretenez un dialogue avec vos enfants !

Source : The Hawk Eye


Réactions des lecteurs

Aucune réaction, soyez le premier à réagir ! pour l'article Abus sexuel sur mineur rencontré sur le chat.

Marie a écrit le 4 décembre 2005 à 13:21 :

Et ben oui, il est coupable.
La demoiselle était mineure et apparemment il en était conscient.
D’autant plus sans préservatif avec comme excuse débile mentale : sperme à faible taux de spermatozoïdes…
Je ne sais comment cela sera jugé mais un peu de responsabilité sur la lolita ferait peut être un peu réfléchir cette dernière aussi et autres amatrices de ce genre de sport.


jlf a écrit le 4 décembre 2005 à 18:22 :

sérieusement je ne sait pas qu’elle serait réelement la meilleur solution pour pouvoir éviter ce genre de chose. une sureveillance accrue des personnes responsable de l’enfant s’impose mais bien souvent les parents n’on pas assez de connaissance a tout ce qui touche a la technologie de l’internet. j’espére que cet homme sera lourdement condamner. aucune responsabiliter ne doit être donner a l’enfant.


ralphy a écrit le 4 décembre 2005 à 19:28 :

En effet, jlf, on ne peut que difficilement envisager qu’une fillette de 12 ans puisse être tenue pour responsable dans une situation d’abus sexuel dont elle est la victime. Même si elle fait plus que son âge, même si elle ment sur cet âge, même si tout ce qu’on puisse trouver comme « excuse », il est difficile de croire qu’un homme ne voit pas que la gamine qu’il a dans ses bras fait la moitié de son âge, en particulier lorsque celle-ci est à peine pubère…

Pour ma part, et quelles que soient les lois, françaises ou autres, je me trouve choqué de voir que des adultes cherchent ou consentent à des relations sexuelles avec des mineurs au sens « moins de 18 ans » lorsque la différence d’âge est marquée (je ne parle pas du cas d’un mineur de 17 ans qui fréquente un majeur de 19…) Je précise l’âge, car cette majorité est différente d’un pays à l’autre et qu’elle a varié dans le temps. Comme le fait remarquer l’article sur la majorité sexuelle (Wikipédia), cet âge est bien artificiel, ne tenant pas compte du « développement physiologique et la maturité des êtres humains ». Néanmoins, même si la loi française autorise une relation sexuelle entre un mineur de 15 ans et un adulte, j’ai du mal à admettre qu’il s’agisse là d’une relation « normale », voire « saine »…

Lorsque j’étais au lycée, l’une de mes camarades de classe (de 17 ans) fréquentait un jeune homme de 24-30 ans environ (je ne me souviens plus actuellement). Ils se sont mariés assez peu de temps après. J’ignore ce qu’elle était devenue depuis. J’avais cependant à l’époque trouvé la situation… étonnante. Plus tard, l’un de mes amis de 22 ans fréquentait une jeune fille de 16 ans et s’étonnait, scandalisé, que la mère de l’adolescente ne permette pas à sa fille d’emménager chez lui… Je dois avouer que son attitude (à mon ami) me dérangeait sensiblement.

Enfin, j’ai beau chercher, je ne vois pas où est le plaisir à fréquenter une collégienne ou une lycéenne quand on a la moitié de son âge en plus… Sans doute un signe d’immaturité et d’irresponsabilité de la part de l’adulte ?

M’enfin, on m’a déjà dit que j’étais quelque peu… euh… « vieille France. »


Mac a écrit le 5 décembre 2005 à 4:50 :

Je te le concède Ralphy, je ne crois pas qu’il y at du plaisir à fréquenter une collègienne ou une lycéene avec qui on aurait un trop grand écart d’âge. Moi-même, n’ayant que 17 ans, je ne ne me verrais vraiment pas avec une jeune fille d’en bas de 15 ans. Et cela me choque de voir une jeune fille de 12 ou 13 ans avec un mec de plus de 20 ans.

Et je ne crois pas que la jeune fille dans des cas comme ceux-ci peut être tenue pour responsable. Souvent, celle-ci se croit déjà assez mûre et responsable, elle voit la vie en rose, veut se faire un « petit copain » comme toutes ses amies, et elle se plait bien dans cet espèce de conception sociale et sentimentale à la disney world. Mais enfin, je ne peux pas comprendre qu’un type puisse abuser d’une fille de cet âge là et je crois que des pédophiles pareil devraient être sévèrement punis.

Pourtant je n’ai rien contre le fait que deux adolescents expérimentent ensemble, sexuellement parlant. La découverte de son corps est très importante dans le cheminement d’un adolescent. Mais c’est très différent lorsque le garçon a 2 fois l’âge de la fille. Et souvent dans des relations de ce type, les relations sexuelles sont des compromis que la jeune fille se doit de faire pour ne pas perdre l’« amour » de sa vie.

Je crois qu’il y a un gros problème de société derrière des cas semblables, ce n’est pas seulement la faute du garçon trop insouscient et égoiste. Non plus de la faute souvent, mise à tort sur le dos des parents, qui sont débordés par le travail et la nouvelle technologie qui se glisse dans le lit de leurs enfants aussi jeune puisse-t-il être. Ni non plus des amis de ces adolescents (presque enfants, disons-le) qui veulent tant qu’il (elle) se trouve un(e) petit(e) copain(ine). Mais d’un regroupement de ces situations et de pré-établis dans la société, cet espèce de pris pour acquis que tout le monde doit être en couple à tout prix.

Il faut faire quelque chose de ce côté là, et ça demande plus qu’une censure des mots « sexe, seins et queue » dans les navigateurs d’internet.


sheepyr a écrit le 5 décembre 2005 à 11:52 :

Je vais faire crier
A 19 ans ma copine avec 14 ans et je passais le weekend chez ses parents (qui etait des amis des miens).

Comme quoi, tout est relatif…concernant l’age. Pour l’inconnu, la fugue et la dissimulation c’est tout faux pour la demoiselle.

Une question d’education peut’être.
En fait ne pas parler a ces enfants devient criminel maintenant. Bientot une « non assitance a personne en danger » par manque de dialogue entre les enfants et parent ?


sheepyr a écrit le 5 décembre 2005 à 13:27 :

Oui certainement et puis j’avais pas le double de son age :)


ralphy a écrit le 5 décembre 2005 à 13:29 :

En effet, sheepyr, je lisais récemment sur un site d’information américain qu’un enfant sur cinq utilisant Internet était sollicité sexuellement d’une manière ou d’une autre. Ma sœr me demandait récemment des solutions pour protéger sa belle fille contre les popups de sites pornographiques qui apparaissaient sans fin sur son ordinateur. Même lorsqu’elle tentait de fermer la fenêtre, une nouvelle série de fenêtres continuait à s’ouvrir…

Je peux comprendre que des parents puissent se sentir dépassés par la technologie. Il n’empêche que parler à ses enfants ne nécessite pas une formation technique particulièrement importante. On ne peut plus se permettre de fermer les yeux. Dans le cas où les parents devaient manquer à leur devoir, des sensibilisations dans ce sens devraient être dispensés à l’école.

On pourrait croire qu’Internet est la source de tous les maux. Si je ne traite ici que de chat informatique, d’autres sites d’information font état de faits divers condamnables qui sont dûs à des rencontres par téléphone ou encore dans la rue… Après tout, on explique bien aux enfants qu’on ne parle pas à des inconnus, non ? Pourquoi ne pas le leur rappeler de temps en temps ?


bibi a écrit le 7 décembre 2005 à 19:33 :

…moi j’ai 23ans, ma petite amie en a tou just 16….ses parents sont au courant de notre relation, les miens aussi, des assistantes cociales, juges pr enfants et psychologue aussi le savent… on est ensemble depui 2an biento…il n’y a jamai eu de problem de detournement, abus ou koi ke se soi…cette fille je laime, ell maime…on s’aime (fau dire ell est physiquement bokou plu ages et developee et est tres inteligente…on lui donnerai 21-22ans) s’est une relation de vrai amour qu’on a ensemble….par contre ce cas la, avec la fille de 12ans….le mek n’a a mon avis pas d’autre sentiment ke celui de vouloir baiser!!! s’est pas tres bien ca mai, la gamine y est qd meme aussi pr qqchz…..ell savai tres bien se kell allai faire ds cett hotel avec un homme !!!!!! je parierai ke la mere est un cas !!!!!!!!


ralphy a écrit le 7 décembre 2005 à 19:44 :

bibi, à 21 ans, tu avais une petite amie de 14, si je comprends bien. J’en ai des frissons dans le dos. Tu fais encore la sortie des collèges ?


Marie a écrit le 8 décembre 2005 à 10:29 :

Tu es bien sévère Ralphy.
Comme souligné dans ta première intervention :
… »ne tenant pas compte du « développement physiologique et la maturité des êtres humains ». Chaque cas doit être pris séparément.

Ici qui ou quoi a généré la mise au tribunal ?? Les Grands Parents qui ont tout découvert? Le tenancier du motel ? Une amie de la jeune demoiselle ? …

Des exemples commme celui là il en existe et pas des moins célèbres … Jerry Lee Leewis dont l’épouse n’avait que … 13 ans et dont l’union a quand même duré … 13 ans.;-)


sheepyr a écrit le 8 décembre 2005 à 10:47 :

Houi Jerry

Et puis le King, En 1959 il avait 24 et Priscilla 14 …

Et puis Jeery Lee Levis en 1958 épouse à l’age de 23 ans sa cousine agée de 13 ans

voila voila

Tout est relatif


ralphy a écrit le 8 décembre 2005 à 11:38 :

Comme je l’ai indiqué plus haut, coquelinette et Marie, ma propre morale m’interdit de draguer des jeunes filles de moins de 18 ans. Certes, j’en ai 30, donc fréquenter des jeunes filles dont je pourrais être le père (certes, quelque peu précoce…) ne me dit rien. Quoi qu’on en dise, difficile de prétendre qu’une gamine de 14 ans a la maturité d’une adulte.

Quant au développement psychologique, notre ami bibi semble bien plus intéressé par son physique, dans l’ordre des points cités :

fau dire ell est physiquement bokou plu ages et developee et est tres inteligente…on lui donnerai 21-22ans

Tiens, encore un adulte qui écrit en langage SMS dans le style des collégiens et autres lycéens…


Marie a écrit le 8 décembre 2005 à 13:36 :

Woow Coquelinette +1.
J’ai pas de fille mais j’adhère à 10000%


Jisse a écrit le 8 décembre 2005 à 13:42 :

Ralphy, Sois indulgent avec Bibi, tu vois bien qu’il n’a pas le niveau mental d’un jeune homme de 23 ans ! ;)


ralphy a écrit le 8 décembre 2005 à 19:36 :

coquelinette, notre ami bibi avait donc 21 ans lorsque son amie avait « tout juste » 14. Je persiste à croire que ce genre de relations « amoureuses » est malsain, quoi qu’en disent les parents (!), les assistantes sociales (!), ou les juges (!). D’ailleurs, visiblement, tout le monde semble s’être intéressé de près à cette relation.

Tout ceci me fait dire que notre ami bibi n’existe pas et n’est qu’un « troll » pour nous faire cogiter sur une situation étonnante.


ralphy a écrit le 8 décembre 2005 à 19:47 :

Je confirme après vérification, le témoignage de bibi est un faux. Bien joué, cher bibi ! :)


ralphy a écrit le 9 décembre 2005 à 11:32 :

Faire son intéressant, découvrir les réactions des gens ? Il nous aura fait parler, le petit malin, non ?


Jisse a écrit le 9 décembre 2005 à 15:49 :

comment as tu vérifier ? c la mm ip qu’un autre commentateur ?


ralphy a écrit le 9 décembre 2005 à 17:31 :

Pour répondre à ta question, Jisse, et sans dévoiler l’identité de notre ami bibi, ce dernier a laissé un commentaire avec :

  • d’une part, une IP le localisant chez un fournisseur d’accès Internet (FAI) américain et aux Etats-Unis, alors que l’e-mail qu’il a laissé correspond à une adresse e-mail d’un FAI français situé en France ;
  • d’autre part, alors que généralement, les commentateurs de blogs ne se limitent pas à un blog unique, son adresse e-mail est introuvable sur aucune page référencée par Google.

J’en déduis donc logiquement que cette personne a volontairement déguisé son identité. Or, à partir du moment où l’on déguise son identité pour s’exprimer, l’avis de la personne perd tout son poids.

À noter que pour limiter les ennuis, ce site empêche (ou du moins tente de le faire) l’accès aux IP identifiées comme étant des proxys anonymes ou comme spammeurs.


Sourire a écrit le 10 décembre 2005 à 15:52 :

lol @ Ralphy,

C’est normal que certains déguisent leur identité pour qu’ensuite ceux qui font des enquêtes sur eux ne s’y retrouvent pas. Je ne défends pas Bibi mais le concept bancal de ‘ »droit à la vie privée ».

Je ne vois pas pourquoi, parce qu’on est anonyme, on a moins de poids que les autres. Ici TOUT le monde a déguisé son identité : le pseudo de personne n’est son nom & prénom.

Mais je me trompe peut-être…


Sourire a écrit le 10 décembre 2005 à 15:58 :

C’est comme s’enlever du répertoire téléphonique. Utiliser un nom de plume pour un livre ou un nom d’artiste pour cinéma et théatre.

A priori.


ralphy a écrit le 10 décembre 2005 à 16:54 :

Certes, Sourire, tout le monde a droit à la vie privée, mais je considère ce blog comme étant chez moi. Du coup, je me permets — dans certaines situations très rares — de supprimer certains commentaires et de vérifier la véracité d’autres.

Depuis la loi CEN (pour Confiance dans l’Économie Numérique) votée en France, le blogueur que je suis peut être assimilé à un éditeur et tenu responsable des propos publiés sur son blog, qu’il en soit l’auteur ou non. Aussi, je tiens à vérifier l’authenticité de certains propos « anonymes » laissés sur ce blog, en particulier lorsque ceux-ci peuvent être sujets à polémique ou à la limite de certaines lois ou mœurs.

Par ailleurs, je tiens à insister sur le fait que je n’ai pas dévoilé l’identité de bibi dont le commentaire paraissait douteux. D’ailleurs, je n’ai pas cherché à l’identifier, juste à valider ou invalider la crédibilité de ses propos.

Enfin, même si tout le monde sur ce site (et ailleurs) utilise un pseudo pour signer sa prose, tout comme un auteur prenant un pseudo, cela n’en fait pas un individu anonyme. Une enquête plus ou moins poussée permet une identification plus ou moins aisée. Pour trouver mon identité exacte, une amie non informaticienne n’a eu besoin que de quelques heures de recherches. Pour ma part, j’utilise un pseudo dans l’unique but de limiter les croisements de données automatiques via un moteur de recherches quelconque.


Sourire a écrit le 11 décembre 2005 à 12:44 :

J’ai comme la petite impression que tu es chez Gandhi, donc on doit pouvoir te retrouver.

lol je défendais la vie privée pour le plaisir de défendre la vie privée. Je sais bien qu’à partir du moment que l’on fait quelque chose de public la vie privée devient en partie publique.

Ce que tu me fais remarquer en disant qu’il a posté sur ton blog donc …

Pour le pseudo, il confère tout de même un certain anonymat. Bien sûr, on peut toujours retrouver la personne mais il faut faire certaines démarches. C’est tout de même un premier rempart.

Je ne sais pas si bibi (quel pseudo … intéressant) disait la vérité ou pas, mais j’ai déjà rencontré ce cas de figure …. :(


ralphy a écrit le 11 décembre 2005 à 12:49 :

Sourire, un WHOIS sur le nom de domaine LesPerlesDuChat.com ne te donnera pas mon nom, car je n’ai pas enregistré le nom de domaine, mais le nom d’un ami qui a eu la gentillesse de le faire pour moi. Ceci dit, il y a moult autres moyens de m’identifier, ce n’est qu’une question de volonté.


Réagir à cet article

Tchat

Discutez en direct sur ce tchat gratuit où vous pouvez vous exprimer à loisirs, dans un français correct, dans le respect des autres et des lois en vigueur.

Vocabulaire

Les définitions suivantes vous aideront à mieux comprendre l'article ci-contre :

Chat : Un chat est un service de communication par claviers interposés, ou bien un animal de compagnie, selon le contexte.

Messagerie instantanée : La messagerie instantanée est une forme de tchat à base d'un logiciel de messagerie temps-réel.

Préservatif : Le préservatif est un mince étui en latex dont on enveloppe le pénis en érection avant le coït.

Sexe : Le sexe désigne l'appareil reproducteur (pénis, vulve) ; qualifie le genre sexuel (mâle, femelle) ; se réfère à la sexualité en général.

Tchat : Le tchat est une forme de communication textuelle temps-réel via Internet au moyen d'un clavier via un logiciel de messagerie instantanée.

À voir également

Pour parfaire sa culture générale de la sexualité, il convient d'explorer diverses pistes.

Ainsi, le site MSTX propose un large choix de vidéos amateur, ou du moins se prétendant parfois comme telles. De quoi satisfaire, pour une part du moins, sa curiosité dans le domaine des loisirs pour adultes.

Abonnement

Ne ratez plus aucun article de Les perles du chat en vous abonnant gratuitement aux flux d'information du site :

Articles (flux RSS)

Commentaires (flux RSS)

De plus, vous pouvez suivre l'actualité de Les perles du chat en temps-réel sur Twitter.

Par ailleurs, vous pouvez discuter en temps-réel sur le tchat gratuit de Les perles du chat avec les autres visiteurs du site.

  • Catégories

  • © 2004-2014 Les perles du chat • Tous droits réservés • Informations légalesConfidentialitéGlossaire du tchat