Un blog sexo politico correcto

Apprendre le management… en regardant la télé

Apprendre le management en regardant Stargate : et si c’était plus sérieux qu’on n’y croirait au premier abord ?

Ralphy dans SG-1

Mon ancien stagiaire avait trouvé l’idée originale et amusante, mais… moi qui suis un grand fan de séries télé pour y trouver des personnages récurrents des plus intéressants à étudier, autant sur le moment que dans leur évolution au fil des épisodes ou des saisons, je regarde avec grand intérêt les relations de travail qui existent entre ces personnages fictifs pour en tirer des enseignements que j’essaye d’appliquer dans ma vie professionnelle. Amusant ? Oui ! Utile ? Certainement !

Tenez, par exemple : Stargate SG-1. Cette série de science fiction est intéressante à plus d’un titre au niveau de l’encadrement. En effet, vous y trouvez de nombreux points communs avec la vie en entreprise ou au sein d’une administration :

  • les membres de l’unité SG-1 (généralement au nombre de quatre), aux compétences complémentaires ou recouvrantes (selon les épisodes), assistés ou non d’autres équipes, représentent l’équipe d’exécution d’un projet ;
  • le Colonel de SG-1 représente le chef de projet de l’équipe ;
  • le Général responsable du programme Stargate représente le directeur du département ;
  • le Président des Etats-Unis représente le P-DG de l’entreprise ;
  • les autres organismes (gouvernementaux, civils et para-militaires) représentent les services concurrents au sein de la même entreprise ;
  • les autres pays représentent les partenaires privilégiés, aux relations variables (et qui évoluent dans le temps selon les intérêts du moment) ;
  • les autres planètes visitées représentent le vivier de clients, partenaires et autres concurrents ;
  • les races ennemies représentent les concurrents principaux ;
  • les races amies représentent des partenaires internationaux.

Vu sous cet angle, les personnalités des membres de l’équipe SG-1 et leur organisation hiérarchique sont très intéressants à étudier. Ainsi, sur les dix saisons de la série, les personnages évoluent dans la hiérarchie, et de nouveaux personnages prennent leur place, mais non leur personnalité.

Ainsi, du temps où il était à la tête de l’équipe de SG-1, le Colonel O’Neill s’exprimait peu, parfois maladroitement et privilégiait l’action à la réflexion. O’Neill préfère résoudre les conflits avec une bombe H plutôt que par la discussion. Pourtant, il suit ses ordres qui sont de découvrir de nouvelles civilisations en vue de développer des partenariats technologiques visant à protéger la Terre de ses ennemis inter-planétaires. Il dirige son équipe par le charisme et un sens de l’organisation inné qui privilégie la clarté et la simplicité, écoutant et déléguant à chaque spécialiste de l’équipe les tâches exploitant au mieux son domaine de compétences.

Devenu Général, O’Neill laisse la place au Lieutnant-Colonel Mitchell qui a la même mission, mais une personnalité qui lui est propre. Ainsi, Mitchell privilégie la mise au point d’un plan préalable en consultant plus intensivement ses troupes en vue de conseil. D’ailleurs, il faut noter que Mitchell n’a pas la tâche facile. En effet, son équipe est composée d’un extra-terrestre non humain ancien militaire qui est invité et agit en son âme et conscience sans obligations envers l’US Air Force ; d’un extra-terrestre humain non militaire avec un lourd passé contestataire et indépendant, voire criminel et qui n’a aucune obligation envers l’US Air Force ; d’un scientifique civil qui lui non plus n’a aucune obligation envers l’armée ; enfin, un autre Lieutnant-Colonel qui n’a pas de compte à rendre à Mitchell du fait du même rang entre les deux individus. Pour encadrer son équipe et la fédérer autour d’un objectif commun, Mitchell joue lui aussi de son charisme, mais avec une participation plus poussée des membres à l’élaboration de la stratégie de l’équipe, préférant la ruse et la réflexion à l’affrontement frontal.

Je pourrais disserter longtemps sur Stargate SG-1, rebondir sur Stargate Atlantis, ou encore parler de séries autres, telles qu’Urgences, Dr. House, Scrubs pour les séries médicales, Perry Mason, La loi de Los Angeles, Ally McBeal, ou encore The Practice pour les séries juridiques, Les experts, New York Police Criminelle, New York Police Judiciaire, New York Unité Spéciale des Victimes et autres NCIS Enquêtes Criminelles pour les séries policières. Chacune de ces séries apporte une relation professionnelle entre les individus et permet de découvrir des méthodes de gestion des équipes, du personnel et d’observer les résultats obtenus, indépendamment de la réussite des projets, sur le ressenti des divers personnages.

Certes, tous ces personnages sont fictifs, mais il est d’autant plus intéressant d’y observer des comportements exceptionnels poussés parfois à l’extrême. Ensuite ? On fait le tri, on retient les bonnes choses, on proscrit les mauvaises, et on applique. Et je vous assure, en plus d’être efficace, c’est parfois très drôle !

Alors, cher lecteur, fais-tu comme moi ? T’amuses-tu en travaillant et travailles-tu en t’amusant ?


Réactions des lecteurs

Il y a 3 réactions pour l'article Apprendre le management… en regardant la télé.

OSS169 a écrit le 19 mars 2008 à 11:29 :

ralphy

Moi j’attend le livre avec impatience !


Acmor a écrit le 19 mars 2008 à 14:06 :

ralphy

C’est amusant, je m’étais fait la même réflexion mais au sujet d’une autre série, Star Trek Next Generation, avec le Capitaine Jean-Luc Picard.

Diplomatie, gestion de conflit, etc… certains épisodes pourraient servir en séminaire de management !!


ralphy a écrit le 19 mars 2008 à 18:56 :

ralphy

Acmor, on dirait que les grands esprit se rencontrent ! ;) En fait, on peut étudier sur le plan professionnel ou psychologique les personnages de toutes les séries, d’autant que contrairement aux films, une série à succès, c’est deux cents épisodes, voire trois cents épisodes pour certaines des séries les plus anciennes et toujours d’actualité, comme les New York Police Judiciaire, par exemple, qui en est à sa seizième saison ! Quant à Star Trek et ses innombrables adaptations, c’est un monument de trouvailles les plus diverses !


Réagir à cet article

Tchat

Discutez en direct sur ce tchat gratuit où vous pouvez vous exprimer à loisirs, dans un français correct, dans le respect des autres et des lois en vigueur.

Vocabulaire

Les définitions suivantes vous aideront à mieux comprendre l'article ci-contre :

Télévision : La télévision désigne à la fois le programme de télévision, ainsi que le poste de télévision qui permet de regarder les émissions.

Abonnement

Ne ratez plus aucun article de Les perles du chat en vous abonnant gratuitement aux flux d'information du site :

Articles (flux RSS)

Commentaires (flux RSS)

De plus, vous pouvez suivre l'actualité de Les perles du chat en temps-réel sur Twitter.

Par ailleurs, vous pouvez discuter en temps-réel sur le tchat gratuit de Les perles du chat avec les autres visiteurs du site.

  • Catégories

  • © 2004-2019 Les perles du chat • Tous droits réservés • Informations légalesConfidentialitéGlossaire du tchat