Un blog sexo politico correcto

Conseils pour améliorer le trafic d’un site web

Référencement d’un site web

etoile d'araignée ou réseau mondial ?

Une lectrice m’a envoyé un message : comment faire pour que son site web à venir acquierre rapidement ses premiers visiteurs ? Je vous propose donc de nous intéresser quelque peu aux joies du référencement web.

Introduction

Quel que soit le site web, les visiteurs viennent depuis quatre sources principales qui sont, dans le désordre :

  • les moteurs de recherche (Google, Yahoo!, Live Search, etc.) ;
  • les autres sites web (blogs, forums, annuaires, etc.) ;
  • les accès directs (favoris du navigateur web) ;
  • les emails (recommandations des amis entre eux, lettrees d’information, etc.)

Pour engendrer du trafic, il faut donc faire en sorte d’améliorer la visibilité de son site dans chacune de ces quatre catégories.

Moteurs de recherche

Pour améliorer le trafic en provenance des moteurs de recherche, il faut tout d’abord présenter du contenu original, de qualité, et de faire connaître son site web auprès des autres webmasters (dont les blogueurs) en les incitant à créer des liens vers son propre site ou les pages qui le composent.

Il faut savoir que les moteurs de recherche tiennent compte, dans le calcul de la pertinence de chaque page web pour une requête (ou « mot clé« ) donnée les paramètres suivants, par ordre décroissant d’importance :

  1. accessibilité du site aux robots d’indexation de recherche : assurez-vous que les robots d’indexation peuvent accéder à votre site et présentez-leur le même contenu que celui destiné à vos visiteurs humains ;
  2. présence du mot-clé dans le titre de la page : que ce soit pour l’accueil de votre site ou chacune de ses pages, utilisez des titres reprenant des mots susceptibles d’être tapés sur les moteurs de recherche par vos futurs visiteurs potentiellement intéressés par les pages que vous publiez ;
  3. popularité du site en termes de quantité et qualité de liens entrants : faites connaître votre site auprès des autres sites et proposez à leurs webmasters de parler de vous ;
  4. texte figurant sur les liens entrants : faites mettre aux webmasters qui parlent de vous des mots-clés pertinents dans les liens qu’ils insèrent sur leurs sites vers le vôtre ;
  5. âge ou durée de présence en ligne du site : les sites anciens sont privilégiés ;
  6. organisation des liens au sein du site : assurez-vous que chaque page de votre site est accessible depuis la page d’accueil en deux clics idéalement, trois clics au maximum ;
  7. pertinence des liens entrants : assurez-vous que les liens vers votre site figurent sur des pages connexes avec les pages visées ;
  8. présence du mot-clé dans le corps du texte de la page : votre page doit faire référence aux mots-clés recherchés par l’utilisateur, ainsi qu’à leurs synonymes et les mots traitant d’un champ lexical similaire au sein de la page ;
  9. présence de contenu original (et absence de contenu identique ou similaire déjà présent sur d’autres pages et sites) ;
  10. présence du mot-clé dans un titre principal (balise h1) ;
  11. quantité de contenu indexable : seul le texte est compris par les robots d’indexation qui sont par ailleurs sourds et aveugles, comptez entre 200 et 1.000 mots par page, avec un idéal aux environs de 500 mots, des phrases correctement construites et des paragraphes bien définis ;
  12. qualité des sites externes pointant vers le site : plus un site qui pointe vers le vôtre est réputé, plus vous gagnerez de places dans les résultats de recherche ;
  13. qualité et pertinence des liens issus de pages externes : préférez voir apparaître les liens vers votre site depuis des pages aux sujets voisins et déjà correctement référencées ;
  14. qualité du contenu de la page : les pages exhaustives, de grande qualité et renvoyant l’utilisateur vers d’autres sources d’informations complémentaires pertinentes sont privilégiées (le tout basé sur des calculs algorithmiques basés sur des statistiques de pages au contenu connexe) ;
  15. fréquence d’apparition de nouveaux liens entrants : assurez-vous que de nouveaux liens vers votre site apparaissent régulièrement sur des sites tiers ;
  16. présence du mot-clé dans le nom de domaine (ou sous-domaine) : si votre site parle de voitures, assurez-vous que le terme « voiture » ou un terme issu du champ lexical de l’automobile apparaît dans le nom de domaine ou le sous-domaine ;
  17. présence du mot-clé dans l’adresse de la page (URL) ;
  18. présence du mot-clé dans la balise (X)HTML meta keywords : si vous le pouvez, utilisez-la et remplissez une liste de mots-clés et expressions connexes apparaissant au sein de votre page ;
  19. présence du mot-clé dans la balise (X)HTML meta description : utilisez une description claire et pertinente, comportant les mots-clés à distinguer ;
  20. fréquence de mise à jour des nouvelles pages sur le site.

La liste ci-dessus, non exhaustive, est une compilation de conseils d’optimisations de divers webmasters adaptée à partir de ma propre expérience en matière de référencement web. Par ailleurs, gardez à l’esprit de respecter les règles de Google en matière de référencement web énoncées dans les fameux Conseils aux webmasters du moteur de recherche le plus utilisé du moment.

Notez que le choix du nom du site, qui apparaîtra autant dans le nom de domaine et/ou sous-domaine de votre site, ainsi que dans son titre et les adresses des pages a une importance non négligeable et il est bon de choisir le bon nom, si vous comptez dessus pour améliorer votre trafic. Des outils tels que Google Trends ou PCNames pourront vous aider à faire un bon choix entre trafic potentiel et disponibilités.

Sites web tiers

Votre site peut avoir une source de trafic de grande qualité en faisant connaître votre site sur des sites web tiers, de préférence des sites web traitant de sujets connexes au vôtre.

Contactez les autres webmasters

Ainsi, pour promouvoir votre site, pensez à envoyer un email pour le présenter à l’ensemble des webmasters potentiellement intéressés par votre site. Evitez le spam et privilégiez un contact sur mesure adapté à chacun de vos interlocuteurs. En envoyant un mailing de masse, vous obtiendrez environ… aucun lien. En revanche, en ciblant chaque webmaster en particulier, vous atteindrez jusqu’à 100 % de liens si vous avez correctement ciblé vos envois, en particulier si vous connaissez déjà les webmasters ainsi sollicités.

Faites votre promo sur les sites communautaires

Un bon moyen de faire connaître son site web est de le promouvoir, ainsi que de promouvoir ses nouveaux articles sur les Digg-like francophones. En effet, de nombreux blogueurs et webmasters sont friands de ce genre de services et y puisent leur inspiration pour de nouveaux articles. Si vous deviez promouvoir vos articles sur plusieurs services de Digg-like, pensez à rédiger un article de présentation distinct et éviter tout contenu dupliqué, afin de profiter aussi de l’impact de ce nouveau lien sur les moteurs de recherche, en plus des visites référentes.

Une autre approche consiste à faire connaître sur des forums spécialisés dans votre domaine. La plupart des forums permettent d’inclure une signature : pensez alors à y insérer le lien vers votre site avec un mot-clé qui en est représentatif. Lorsque vous participez au forum, pensez à y lire des sujets auxquels vous pouvez recommander les pages de votre propre site !

Enfin, poser des commentaires sur des blogs traitant de sujets connexes au vôtre est une bonne initiative, bien que longue à réaliser, compte tenu de la quantité de commentaires à laisser. Cependant, comme tous les blogueurs visitent au moins une fois le site d’un nouveau visiteur ayant laissé un commentaire, cela peut être intéressant, car ces blogueurs pourraient peut-être alors traiter de votre site dans un prochain article de leur blog. Pensez à laisser des adresses non seulement de la page d’accueil de votre site, mais surtout des pages directement connexes avec l’article commenté, afin d’améliorer la pertinence des visites des autres visiteurs du blog, et accessoirement le positionnement de ces pages secondaires de votre site sur les moteurs de recherche.

Participez aux programmes d’échange de liens

Les échanges de liens peuvent être une bonne source de trafic, mais attention à bien choisir vos partenaires ! Ne dépassez pas 10 échanges de liens pour votre site, et comprenez que ces liens auront généralement un poids moindre sur le trafic, car les meilleurs liens sont à sens unique, placés spontannément par des sites web tiers pour la simple qualité de votre contenu !

Veillez à ce que vos liens entrants apparaissent de manière visible sur les sites partenaires et qu’ils ne soient pas noyés dans la masse. Par ailleurs, les liens échangés doivent être équivalents, à savoir que si vous affichez un lien vers un site en page d’accueil, l’autre site doit en faire autant. Utilisez la Barre d’Outils Google pour connaître le PageRank des pages de vos partenaires et choisir ceux qui ont un PageRank équivalent ou supérieur à celui de vos pages.

Evitez les échanges de liens avec les annuaires web ! En effet, ils ne vous apporteront aucune visite pertinente et vous n’avez pas à promouvoir sur votre site web des annuaires que vous même n’utilisez pas en tant qu’utilisateur…

Enregistrez votre site auprès d’annuaires web

Le référencement de votre site web auprès d’annuaires web peut paraître fastidieux. Il l’est, d’autant plus que seuls les référencements gratuits et à sens unique (les annuaires vers votre site, évitez la réciproque !) sont réellement valables et n’ont qu’une influence moindre. D’ailleurs, cette influence se limite généralement au référencement du site sur les moteurs de recherche et n’apporte aucun visiteur référent. N’y passez donc pas trop de temps.

Si vous devez enregistrer votre site sur plusieurs annuaires, utilisez des descriptions représentatives de votre site qui comportent des mots-clés qui vous semblent prioritaires. De plus, afin d’améliorer le référencement sur les moteurs de recherche, utilisez une description différente dans chaque annuaire, évitant ainsi l’apparition de contenu dupliqué, pénalisé sur les moteurs de recherche.

Accès directs

Facilitez l’ajout de votre site dans les favoris de vos visiteurs en plaçant un script JavaScript prévu à cet effet. En plaçant un bouton facilement accessible et profitant d’une bonne visibilité, vous augmenterez la fidélité de vos visiteurs.

Un autre moyen d’avoir des visiteurs directs en nombre est d’avoir une adresse du site facile à retenir, et de s’assurer que toutes ses orthographes voisines permettent d’atteindre le même site. Les redirections sont alors nécessaires, afin d’éviter l’apparition de contenu dupliqué, pénalisé par les moteurs de recherche).

Email

Si cela vous est possible, permettez à vos visiteurs de s’abonner à votre site web par email. Envoyez leur régulièrement une lettre d’information ou bien encore l’actualité du site, à raison de une fois par jour (si vraiment cela paraît pertinent) à une fois par mois (au moins), un idéal étant probablement aux environs d’un email par semaine.

Permettez aussi à vos visiteurs de recommander aisément la page qu’ils visitent à leurs amis, avec un texte de présentation personnalisé. Cela vous permettra alors d’acquérir de nouveaux visiteurs grâce au bouche-à-oreille ainsi créé.

Méfiance cependant à l’égard de cet outil : mal exploité, très rapidement, votre site peut être marqué un peu partout comme une source de spam, compromettant le bon acheminement de vos messages à vos destinataires.

Conclusion

En mettant en pratique les quelques conseils prodigués ci-dessus (ainsi que quelques secrets de fabrication additionnels, vous ne pensiez tout de même pas que j’allais tout vous dire d’un coup !), Les perles du chat attire entre 200.000 et 250.000 visiteurs uniques absolus chaque mois. Pour un site web amateur, et sans recourir à des programmes de marketing payants, cette audience ne me paraît pas trop mal, qu’en dites-vous ? Bref, vous aussi, vous avez tout à fait la possibilité d’en faire de même !

Enfin, si le web vous intéresse, et le référencement web en particulier, je vous invite à découvrir un autre de mes blogs, Une araignée au plafond.




Réactions des lecteurs

Il y a 7 réactions pour l'article Conseils pour améliorer le trafic d’un site web.

Progs a écrit le 14 mai 2007 à 10:00 :

ralphy

Il faudrait aussi parler des flux RSS, qui sont devenus très importants pour les blogs et autres sites de news.

Par exemple je pense que je ne lirais pas les perles du chat si celui-ci n’était pas présent dans mon agrégateur.


ralphy a écrit le 14 mai 2007 à 13:42 :

ralphy

Progs, les flux RSS sont en effet importants pour des blogs ayant une audience de geeks. C’est un moyen qui permettent de fidéliser les lecteurs au même titre que les lettres d’information acheminées par email. Cependant, dans le cadre d’un site non technique, cela ne semble pas primordial, dans la mesure où le grand public ignore totalement le sens de « flux RSS ».

A titre d’information, alors que les flus RSS sont proposés et bien mis en évidence sur Les perles du chat, seul un lecteur sur mille a opté pour ce moyen de lecture.


wara a écrit le 15 mai 2007 à 12:24 :

ralphy

toujours là pour nous aider ralphy
t’aurais pas oublier pour le titre des artciles.


gros lourd a écrit le 16 mai 2007 à 9:12 :

ralphy

n’oublie pas que ton site parle de cul…. ça aide !!! :)


ralphy a écrit le 16 mai 2007 à 16:20 :

ralphy

wara, j’essaye de choisir des titres représentatifs du contenu de ceux-ci. Aussi, je pense que celui-ci correspond bien à ce critère, non ? Choisir un titre sans rapport avec le contexte est pénalisant en matière de référencement, du moins à moyen et à long terme.

gros lourd, ce présent site web traite effectivement de sexualité, mais je ne pense pas que l’on puisse réellement le qualifier de « site de cul » pour autant. Cela étant, il y a effectivement du vrai dans ce que tu dis : les recherches relatives à la sexualité sur les moteurs de recherche représentent 3 à 8 % de l’ensemble des recherches. Or, il y a seulement 1 % des pages web consacrés à ce sujet. Aussi, la demande étant supérieure à l’offre, il y a moyen, en traitant de sexualité, d’améliorer la fréquentation de son site web plus aisément que dans d’autres domaines plus concurrentiels. C’est d’autant plus vrai que la plupart des sites web de ce domaine sont très mal référencés, car ils présentent du contenu difficilement compréhensible par les moteurs, par exemple du contenu à base d’images, de vidéos, ou encore du contenu accessible uniquement aux utilisateurs enregistrés.

Quoi qu’il en soit, tout type de site web voit son trafic amélioré suite à une passe d’optimisation, en particulier d’optimisation SEO.


motril a écrit le 25 mai 2007 à 0:21 :

ralphy

Merci,
merci pour ce super article qui va je l’espere me permetre de mieu me référencerer.
Richard


motril a écrit le 25 mai 2007 à 0:22 :

ralphy

ps:tes perles sont vraiment géniales.
Richard


Réagir à cet article

Tchat

Discutez en direct sur ce tchat gratuit où vous pouvez vous exprimer à loisirs, dans un français correct, dans le respect des autres et des lois en vigueur.

Vocabulaire

Les définitions suivantes vous aideront à mieux comprendre l'article ci-contre :

Abonnement

Ne ratez plus aucun article de Les perles du chat en vous abonnant gratuitement aux flux d'information du site :

Articles (flux RSS)

Commentaires (flux RSS)

De plus, vous pouvez suivre l'actualité de Les perles du chat en temps-réel sur Twitter.

Par ailleurs, vous pouvez discuter en temps-réel sur le tchat gratuit de Les perles du chat avec les autres visiteurs du site.

  • Catégories

  • © 2004-2019 Les perles du chat • Tous droits réservés • Informations légalesConfidentialitéGlossaire du tchat