Un blog sexo politico correcto

Le pénis, le meilleur ami de l’homme ?

Le sexe de l’homme, c’est son meilleur ami. Et il en prend soin, le bichonne et… le mesure.

J’adore le service public audiovisuel. Outre le fait que la redevance télévisuelle aborde la sodomie à l’heure du déjeuner, hier soir, en zappant devant mon poste, je suis tombé sur un reportage intitulé Le meilleur ami de l’homme. Comprenez : son pénis !

Alors que, selon la signalétique proposée par le CSA, la sodomie était un sujet grand public, parler de pénis à la télévision en fin de soirée était déconseillé aux moins de seize ans. Etonnante classification. Passons.

Il n’en reste pas moins que le film était fort instructif. Ainsi, l’écrasante majorité des hommes se faisant opérer dans le but de faire allonger leur verge éprouvent des problèmes psychologiques à l’égard de leur pénis. En effet, d’après ce qu’en disent les chirurgiens qui témoignaient, la plupart de leurs patients opérés souffrent en réalité du syndrôme du vestiaire, ont un pénis de taille considérée comme « normale » (soit d’au moins dix centimètres de long) et s’imaginent une taille moyenne du pénis (de 14 cm d’après ce film) deux à trois centimètres supérieure à la réalité. Cela ne les empêche pas pour autant de les opérer.

Un quadragénaire expliquait qu’il mesurait son pénis toutes les semaines, ravi de voir sa taille monter, déçu de la voir diminuer. Ainsi, les hommes témoignaient d’une variation jusqu’à deux centimètres de la taille de leur sexe en fonction du moment de la mesure.

Qu’en disent les femmes ? Officiellement, elles s’en moquent, c’est du moins leur position généralement affichée. En revanche, en aparté, certaines ont avoué avoir déjà interrompu leurs ébats sexuels avec un coup d’un soir du fait de la petite taille du pénis de leur partenaire qui ne leur permettait pas de ressentir la pénétration. Une femme a même raconté qu’elle n’avait même pas pris la peine de passer à l’acte devant la taille ridicule du sexe de son compagnon du soir, craignant s’exciter pour rien. D’autres, en revanche, ont refusé la pénétration du fait de la taille imposante de l’organe sexuel de leur partenaire. Une femme avait même quitté son compagnon du moment du fait de la taille démesurée de son pénis, provoquant des douleurs insupportables.

L’un des hommes avait particulièrement honte de la taille de son sexe. Cela l’obsédait au point de refuser de se déshabiller, et par conséquent d’avoir une relation avec la femme dont il avait été amoureux. En le quittant, son amie, particulièrement peu délicate, lui avait lancé à la figure qu’elle avait dû coucher avec un homme, un vrai, pour satisfaire ses besoins, lors de leur relation amoureuse. Cette annonce avait anéanti le jeune homme au point qu’il s’était renfermé sur lui durant des années, fuyant le contact avec les autres. Heureusement, plus tard, une compagne, face à ses doutes et craintes, avait regardé l’organe, puis a déclaré : « il me paraît tout à fait normal ». Le jeune homme avait décidé de la croire sur parole. Depuis, il est heureux.

Moult d’autres sujets ont été abordés dans ce film. Intéressant, surprenant, instructif.

Quoi qu’il en soit, on trouve toujours un moyen de complexer. Les hommes complexent au sujet de la taille de leur pénis. Les femmes, quant à elles, c’est au sujet de la taille de leur poitrine. Entre nous, est-ce réellement important ?


Réactions des lecteurs

Il y a 25 réactions pour l'article Le pénis, le meilleur ami de l’homme ?.

Cristophe a écrit le 10 mai 2007 à 6:09 :

ralphy

L’important c’est que le pénis soit bien calé entre les seins ! d:-)


Cinnamon a écrit le 10 mai 2007 à 6:15 :

ralphy

Allez, un avis féminin, qui n’engage que moi.

Je m’en moque… mais avec des limites tout de même. Evidemmment que l’essentiel est de savoir se servir de son « ami » : je trouve que les mauvaises surprises (beaucoup trop gros, beaucoup trop court, beaucoup trop étroit) sont franchement rares, heureusement. Et lorsque ça arrive, ce n’est effectivement pas bien drôle (ne rien sentir ou sentir de la douleur). Mets-toi à notre place, quoi !

Des chiffres?…A vue de nez (je n’ai jamais été prendre les mesures de personne…), 10 cm me paraissent plus que suffisants, et 14 déjà franchement beaucoup.

Hé dis, Ralphy, tu en as de bonnes toi, au sujet de la taille de la poitrine. Il y a des hommes qui aiment les petits bonnets, et des qui préfèrent les gros. L’avantage, c’est qu’on a donc forcément nos chances avec quelqu’un. L’inconvénient, c’est qu’il est impossible de savoir à l’avance dans quelle catégorie se trouve celui sur lequel nous jetons notre dévolu.

Imagine une seconde que ce soit la même chose pour les femmes et les pénis : que la moitié fantasme sur les plus de 18 cm et l’autre moitié sur les moins de 5 cm. Que, au moment d’aborder une femme, un homme sache qu’il a au moins une chance sur deux de la décevoir… un cauchemar non ?


Jisse a écrit le 10 mai 2007 à 8:31 :

ralphy

« En le quittant, son amie, particulièrement peu délicate, lui avait lancé à la figure qu’elle avait dû coucher avec un homme, un vrai, pour satisfaire ses besoins, lors de leur relation amoureuse. » toutes les mêmes ! :P


sheepyr a écrit le 10 mai 2007 à 12:01 :

ralphy

Il aurait du répondre « désoler je suis pas raide dingue de toi » :P


Coquine a écrit le 10 mai 2007 à 14:30 :

ralphy

Concernant la taille du pénis, je m’en contrefiche vu que je pense avoir vécu les deux extrêmes avec beaucoup de sensations… Maintenant je trouve cruchissime une femme qui compte sur le pénis de son homme pour la faire jouir vu que chez moi, la stimulation la plus efficace dans mon vagin se fait avec… les doigts! Réduire un homme et sa capacité à faire jouir à un pénis, mon Dieu que c’est triste…

Concernant les seins, je trouve les miens trop gros pour deux raisons: 1- certains hommes focalisent dessus et oublient le reste, et 2- c’est super inconfortable pour faire du sport!


Tessa a écrit le 10 mai 2007 à 14:39 :

ralphy

La taille au final n’est qu’un détail !
Mais il me semble qu’il existe un ecalcul scientifique ou une expérience qui constate qu’il faut que le pénis mesure au moins 8 cm en érection (si mes souvenirs sont bons!) Je pense que l’essentiel c’est de savoir s’en servir non ??
Quant aux seins, pour être franche je trouve les miens trop petits et pourtant tous le monde me dit qu’ils sont plutôt gros ! Je complexe pas pour si peu !
En gros, c’est plus facile quand c’est pour les autres !


ralphy a écrit le 10 mai 2007 à 20:25 :

ralphy

Cristophe, ta remarque est fort intéressante, puisqu’elle retourne le problème côté filles : ce qui compte le plus, finalement, ce n’est pas la taille du pénis, mais celle des seins, puisqu’avec des seins trop petits, la cravatte de notaire ou la branlette espagnole deviennent impossibles. Intéressant alors que tu focalises essentiellement sur ton propre plaisir, ces deux positions ne sont pas réputées pour être les préférées ou les plus intéressantes, d’un point de vue des sensations, pour une femme… :-P

Cinnamon, étant un adepte des préliminaires et des sentiments, deux points essentiellement attachés aux attentes féminines, je pense qu’en me mettant à la place de ces dames, je guiderais mon partenaire masculin pour l’aider à me faire plaisir par d’autres moyens que la pénétration vaginale avec son pénis. En règle générale, les femmes ayant connu des « marteaux piqueurs » ne connaissant rien aux attentes féminines et se contentant d’allers-retours sont très déçues de ce type d’ébats sexuels, et ce, quelle que soit la taille du sexe de leur partenaire masculin. Par ailleurs, les lesbiennes ne semblent pas abandonner leurs partenaires en l’absence de pénis ou de godemichet. Elles trouvent bien un moyen de se faire plaisir et de faire plaisir à leur partenaire le moment venu. Cela montre bien qu’un pénis n’est que très accessoire en matière de relations sexuelles, d’une part, et de plaisir sexuel, d’autre part, du moins d’un point de vue féminin.

Ainsi donc, Jisse, se faire jeter avec l’annonce que ton ancienne compagne s’était envoyée en l’air avec un autre homme pour une sombre question de virilité te semble systématique ? Oh, que je te plains ! :-P

sheepyr, à ce que l’on peut voir, tu ne perds pas ton sens de l’humour. ;-)

Coquine, si je ne m’abuse, 70 % des femmes n’arrivent pas à atteindre l’orgasme avec pour seule stimulation la pénétration vaginale. Dans leur immense majorité, les femmes ont besoin de sentir leur clitoris stimulé.

Tessa, « il faut que le pénis mesure au moins 8 cm en érection » pour quoi donc ? Si je ne m’abuse, en dessous de 8 cm, on parle de « micro-pénis », mais le point G dont la stimulation est sensée déclencher l’orgasme chez la femme se situe entre 2 et 4 centimètres de profondeur côté antérieur du vagin. Aussi, il apparaît qu’une femme peut atteindre l’orgasme avec une pénétration plutôt superficielle, et qu’un (habile) doigté suffit à lui faire monter au septième ciel. Encore une fois, la pénétration vaginale n’étant pas le seul moyen d’atteindre l’orgasme pour une femme, j’avoue me dire que les femmes considérant la taille comme essentielle connaissent finalement peu leur propre corps et la sexualité en général…


Coquine a écrit le 11 mai 2007 à 18:14 :

ralphy

Tout à fait d’accord avec toi Ralphy ^^


miky a écrit le 14 mai 2007 à 3:06 :

ralphy

Bonjour tout le monde , j’aimerai temoigner de qqchose
jusqu’a l’age de 25 ans j’etais tres amoureux de la meme fille .. je ne m’etais jamais mais JAMAIS poser la question de la taille ! , depuis que j’ai refait ma vie sans que l’amour soit si présent j’ai comencé a douté , on cherche a plaire etc etc…
ya plusieurs jouissance , celle mecanique et celle qui entraine un etat spirituel ou le temps s’arrete
mais pour ça faut aimer !
rien que l’efleurement de la main de c’elle qu’on aime peut deja nous donner envie,

que c’est ridicule de parler de cette taille mais le pire dans tout ça c ceux qui en sont perduadé ( que c important )
il faudrai souhaiter a ceux ou celles là de tomber amoureux un jour. et ces idées là ne traverse meme plus l’esprit..


Tessa a écrit le 14 mai 2007 à 10:50 :

ralphy

j’aime la précision de tes réponses ! mais j’étais bien de ton avis, même si je me suis surement mal exprimée… et heureusement qu’il ya d’autres moyens de prendre du plaisir…


kate a écrit le 16 mai 2007 à 6:43 :

ralphy

alors moi au risque de choquer je vais être franche. je suis vraiment déçue par l’idée d’un tout petit sexe. les sensations ne sont pas du tout les mêmes. un « micropénis » c’est carrément cata sexuellement.


miky a écrit le 18 mai 2007 à 2:30 :

ralphy

haa merci kate enfin une nana qui ose avouer!!

sincerement ca fait plaisir
car les non dit c ca qui tues les mecs et c ca qui leur fait se demander… et c aussi pkoi ce sujet est si vaste
les réponses de type : c pas la taille qui compte c comment on s’en sert ..

là je demanderai : SI 2 mecs savent s’en servir lekel vous prefereriez..

a vrai dire j’ai bcp de mal a comprendre les filles là dessu

. la taille des seins ou du vagin m’importe peu

Kate bien sur si le sex est tout petit petit
idem que si la nana a un vagin vraiment tres tres large.. et encore.. on peut qq meme se debrouiller

j’insiste encore sur le point que tt est lié a l’amour.
c une notion tellement précise que je n’ai meme pas les mot pour l’exprimer

en gros je pense que un sex tres bien porpotioné serai utile pour une fille qui n’est pas atachée et qui a du mal a prendre son pied.

la solution dans tt ça serai que les gens connaissent mieux leurs sexualité , et risque d’en décevoir bcp de vous mesdames
vous connaissez absolument pas la sexualité masculine.

ni tt ce qui ns passe par la tete..
comment le mec se retient?
comment il fait durer l’acte

a quoi il pense pour s’exiter?

comment trouver le juste milieu entre durer et maitrise de son exitation
vous imaginez meme pas ce qu’on doit faire :p

et lorsque les 2 participent c l’extase au dela de ce qu’on s’imagine..

l’organe qu’il faut grosse c la tete :) c le premier organe
a devloper :p


den a écrit le 28 mai 2007 à 21:41 :

ralphy

ce qui m’étonne le plus en tant qu’homme ; c’est que la taille du pénis dont on parle essentiellement c’est la longueur ; avec le débat autour du point G et de la profondeur de celui-ci en rapport avec la longueur du pénis ; mais on oublie carrément de parler du diamétre ; celà à pourtant de l’importance ;il me semble; si on considére que dans le langage populaire (et les annonces libertines) on dit qu’on (veut) a une « grosse bite » plus souvent qu’une « longue bite fine » !!! alors qu’en penser ; et qu’en pensent les femmes dont on sait que le vagin très élastique en largeur (accouchement) l’est moins en profondeur ; et sachant celà , la longueur est-elle si importante , quand on sait qu’au delà d’une certaine taille ; l’homme trop long ; en laissera une « grande partie » à l’extérieur !!! mesdames ; mesdemoiselles ?


ralphy a écrit le 29 mai 2007 à 16:03 :

ralphy

den, je noterai que les femmes accouchent sous péridurale, la plupart du temps, pour éviter la souffrance liée à l’élasticité en largeur dont tu parles…


Cinn a écrit le 30 mai 2007 à 8:45 :

ralphy

Ralphy : L’élasticité du vagin au cours d’un accouchement n’a rien, mais alors rien à voir avec des conditions normales !! Le col est effacé, le périnée affaibli, le vagin est réduit en longueur et bourré d’hormones qui l’ont assoupli et amolli depuis des mois en vue du grand jour… Bref, notre intimité est méconnaissable (tout revient à la normale au bout d’un moment, Dieu merci).

La péridurale sert surtout à ne pas trop sentir les contractions de l’utérus, car c’est cela qui fait mal.

Bon, désolée d’aborder ces sujets là, pas forcément ragoûtants, mais bons à savoir quand même.

Cette nuance de taille mise à part, Den ne me semble pas avoir tout à fait tort (d’ailleurs j’évoquais déjà largeur dans mon premier commentaire).


randa a écrit le 28 octobre 2008 à 13:53 :

ralphy

Slt ts le monde,moi je dis que la taille du pénis est importante mais pas autant que l’amour,car ce qui compte vraiment c’est de prendre du plaisir,et cela est impossible avec une personne qu’on aime pas même avec un angin de 40cm;mais quand on aime tous devient pure plaisir et la pénitration ne vient que pour compléter tous ça et épancher une soife déjà causé par pleines de petites choses.


leparanormal a écrit le 29 novembre 2008 à 11:18 :

ralphy

Salut tout le monde, j’ai un problème, je ne sais plus à quoi croire. Les filles aiment les grandes ou pas. Moi par exemple j’ai mon ‘ami’ fait 9cm (à 25 ans en erection) et je n’ai pas pu donner plaisir à ma seule et unique amour (qui est partie) car mon pénis est trop petit pour elle.
Quand je regarde les forums, je vois que les filles en dessous de 12cm, elles considérent que c’est petit et que c’est même pas la peine d’essayer d’avoir une relation qu’elle soit amoureuse ou pas.
J’ai décidé donc de ne plus lier aucune relation avec les femmes (comme je suis hétéro) à cause de la taille de mon ‘ami’ comme ça je ne décevrai pas ma copine et l’obliger à vivre malheureuse avec moi uniquement parcequ’elle pense m’aimait.
Je ne suis pas si j’ai raison d’avoir pris cette décision ou pas mais je supporterai mal de ne pas pouvoir donner plaisir à celle que j’aimerai


ralphy a écrit le 29 novembre 2008 à 16:03 :

ralphy

@leparanormal : On qualifie de « micro-pénis » un sexe de 8 cm ou moins, donc tu n’es pas dans cette catégorie. En matière de relation sexuelle, la taille du sexe a relativement peu d’importance. En effet, les femmes peuvent atteindre l’orgasme sans pénétration, et le point G féminin se trouve environ 2 à 5 centimètres de profondeur dans le vagin. Bref, si ton amie t’a quitté pour cause de pénis trop petit, ce n’est qu’un prétexte visant à te blesser et non une raison réelle.


leparanormal a écrit le 30 novembre 2008 à 11:11 :

ralphy

@ralphy : Voilà ce que les filles disent sur les autres forums par rapport à ce sujet :
– si la bite est petite, >16cm,le mec se mouille la moustache pubienne et n’apporte aucune sensation.
-le vrai plaisir vaginal, c’est au fond que ça se passe, donc avec une petite, pas de plaisir vaginal…
-Il est vrai que la petitesse de la zigounette,pose soucis.. carrément!!! ça me rappele un mauvais souvenir, un mec rencontré en boite, il en avait une de 11cm le pauvre!!!! Je crois qu’il va rester célib toute sa vie.

Donc quand j’entend ce genre de discours de la part des jeunes demoiselles, je préfere rennoncer à les approcher car s’il faut au moins 16cm pour donner du plaisir, mon 9cm est vraiment très loin de pouvoir faire quoi qu’il en soit.
J’ai pensé même à me suicider, vous me diriez que se suicider pour une telle cause est une honte, je ne dirai pas le contraire mais le problème est que je peux peut être tout changer en moi sauf cette partie de mon corps que même la chirurgie esthétique est incapable de résoudre (je ne suis pas le seul à penser me suicider pour cette cause, faire une petite recherche sur google. La taille est devenue si importante que la personnalité des personnes importe peu).
Je ne pense plus à me donner la mort pour cette cause en ce moment mais j’ai pris la décision de ne plus approcher de femmes dans ma vie par crainte d’être dèçu encore.
C’est une malédiction de ne pas pouvoir donner du plaisir à sa femme et que votre femme vous considère coupable pour ça.


ralphy a écrit le 30 novembre 2008 à 11:36 :

ralphy

@leparanormal : On peut lire tout et n’importe quoi sur les forums. Et tu trouveras toujours des femmes qui trouveront la taille plus importante que toute autre chose. Mais puisque tu en souffres, je t’invite à en parler à un médecin, par exemple un sexologue, qui saura sans doute t’aider. Car ton problème n’est pas tant la taille de ton sexe, mais l’appréhension que tu as de la relation amoureuse qui en résulte.


leparanormal a écrit le 1 décembre 2008 à 15:14 :

ralphy

@ralphy : je compte bien prendre un rdv avec un sexologue. Mon intervention était juste pour dire qu’il faut faire attention qu’on se moque des gens qui ont des petits amis car il se peut que ça les heurtes et surtout quand les filles se mettent aussi.
J’aime bien la réaction de randa


Lyon a écrit le 8 janvier 2009 à 23:44 :

ralphy

Salut,

Je suis dans le même cas que leparanormal ! J’ai une petite bite de 10 ou 11 cm et j’ai honte grave la ! Quand je fais l’amour à une fille je suis sur qu’elle fait s’emblant d’avoir du plaisir (beaucoup de filles simulent). Faut dire que dans cette société il faut être beau, musclé avoir un gros pénis ! (sans parlé du matériel) pour intéresser les filles qui se prennent souvent pour des princesses ! Franchement comment ils ont fait les autres pour avoir un gros sexe alors moi que j’ai été mis de coté !


ralphy a écrit le 9 janvier 2009 à 11:05 :

ralphy

@Lyon : J’avoue ne pas comprendre pourquoi tu penses que ta partenaire sexuelle fait nécessairement semblant d’avoir du plaisir. Sans doute ferais-tu bien de lui en parler ?


Leparanormal a écrit le 12 mars 2009 à 16:19 :

ralphy

@Lyon : je comprends ton sentiment, la vie est injuste est faite ainsi. c’est vrai que moi aussi je ressent cette sensation d’injustice de la nature qui a fait que j’ai un minuscle ami mais aussi je me suis rendu compte que mon sentiment ne changera rien.
Essaye tout simplement de vivre la vie comme elle est, parle avec ta copine et essayer de trouver la position qui vous conviendra à vous deux.


Sarah a écrit le 14 mai 2010 à 20:19 :

ralphy

Salut,
si vous voulez mon avis de fille, le voici: franchement, petite ou grosse, c’est plutôt un détail! Il y ‘a eu dans ma vie deux garçons avec lesquels la taille m’a « forcée » à y faire attention, surprise le première fois…
Mais dans la majorité des cas, les différences ne comptent pas!
En ce qui concerne le diamètre, je serais plutôt d’accord avec ce qui est dit plus haut, à tout prendre mieux vaut une grosse pas trop longue que l’inverse.
Mais c’est l’attitude, la confiance en soi et la sensualité qui font tout!
Sarah


Réagir à cet article

Tchat

Discutez en direct sur ce tchat gratuit où vous pouvez vous exprimer à loisirs, dans un français correct, dans le respect des autres et des lois en vigueur.

Vocabulaire

Les définitions suivantes vous aideront à mieux comprendre l'article ci-contre :

10 cm :

Femme : La femme est un être humain de sexe féminin.

Pénis : Le pénis est le sexe de l'homme, formé d'un gland, d'un prépuce, d'une verge et de bourses où se trouvent les testicules.

Sexe : Le sexe désigne l'appareil reproducteur (pénis, vulve) ; qualifie le genre sexuel (mâle, femelle) ; se réfère à la sexualité en général.

Sexualité : La sexualité désigne l'ensemble des pratiques sexuelles des êtres visant la reproduction sexuée, le plaisir sexuel ou d'autres fins.

Télévision : La télévision désigne à la fois le programme de télévision, ainsi que le poste de télévision qui permet de regarder les émissions.

Abonnement

Ne ratez plus aucun article de Les perles du chat en vous abonnant gratuitement aux flux d'information du site :

Articles (flux RSS)

Commentaires (flux RSS)

De plus, vous pouvez suivre l'actualité de Les perles du chat en temps-réel sur Twitter.

Par ailleurs, vous pouvez discuter en temps-réel sur le tchat gratuit de Les perles du chat avec les autres visiteurs du site.

  • Catégories

  • © 2004-2019 Les perles du chat • Tous droits réservés • Informations légalesConfidentialitéGlossaire du tchat