Un blog sexo politico correcto

Être embrochée comme un morceau de viande

Dans un récent documentaire sur la chaîne de télévision franco-allemande Arte, une jeune fille de dix-huit ans explique sa vie sexuelle à base d’orgies dont elle est devenue dépendante, sans pour autant apprécier le sexe. Ce qu’elle aime ? « Être embrochée comme un morceau de viande » Tout un programme… et en réalité ?

Une jeune femme se fait sodomiser

La soirée Thema d’Arte, Génération porno, m’a troublée.

Un petit extrait :

J’y reviendrai sous peu. Si ce témoignage peut paraître particulièrement extrême (il l’est), il n’est pas le seul dans le genre. Manifestement, les journalistes ont cherché à choquer. Ils y sont parfaitement bien pris et réussi leur objectif. Mais au-delà du choc (réel, alors que pourtant, j’édite un site porno, vous vous rendez-compte, un éditeur de porno choqué par une chaîne publique ?!) Bref, si j’ai la conviction que ces témoignages ne sont pas représentatifs de toute la jeunesse d’aujourd’hui, il y a manifestement une part dont le comportement m’étonne à plus d’un titre. Et c’est là dessus que je vous propose de revenir d’ici peu…

Et vous, quel effet vous fait cet extrait ? Quel âge avez-vous donc ?

Retournement de situation avec cette nouvelle vidéo.


Réactions des lecteurs

Il y a 10 réactions pour l'article Être embrochée comme un morceau de viande.

La guerriere a écrit le 28 mai 2008 à 23:06 :

ralphy

c’est marrant parce que il y a de ca quelques jours…j’ai dit lors d’un commentaire que je m’etais faite embrocher par mon amant prefere….
sinon…je trouve ca triste d’etre aussi dur quand on est encore qu’une baby doll ! mais les choses ont changé…il parait !


K a écrit le 29 mai 2008 à 9:42 :

ralphy

Au début, je me suis dit pourquoi pas.
Puis lorsqu’elle dit que finalement, elle n’y prenait pas tant de plaisir que ça, qu’elle faisait des trucs juste pour que le gars prenne son pied alors qu’elle, cela lui faisait parfois mal, j’ai trouvé ça vraiment triste.
Je pensais être face à une femme qui avait choisi de vivre comme ça et qui en était heureuse. Alors que j’étais en face d’une pauvre fille qui subissait cette vie avec un goût amer tout en ne souhaitant rien d’autre.


Cinn a écrit le 29 mai 2008 à 20:57 :

ralphy

Est–ce qu’on ne dépasse pas le domaine de la sexualité ? Cette jeune femme parle de débauche dont elle n’a pas envie de sortir, de compulsion, de nécessité de « consommer » immédiatement.

Cela m’évoque la nymphomanie au sens clinique, ou la dépendance sexuelle, bref, des pathologies qui non seulement ne sont pas nouvelles, mais me semblent sortir du strict cadre de la sexualité, des moeurs du commun des mortels.

On peut enrober tout ça d’un discours sur « les choses qui changent », le monter en épingle, affirmer que ses copines font la même chose qu’elle, mais tout ça me semble un peu artificiel : le lien avec le rôle de la pornographie reste, à mes yeux, à prouver dans cet extrait.


Aurele a écrit le 30 mai 2008 à 0:20 :

ralphy

Mince, je n’est que 27 mais je dois pourtant être de l’ancienne école : dans mon cas, je n’envisage pas de sexualité sans relation amoureuse… Il faut que je sois amoureux d’une fille pour pouvoir lui faire l’amour…


Martin K a écrit le 30 mai 2008 à 18:00 :

ralphy

Ouais, assez d’accord avec Cinn, pour ma part.

Un truc qui m’a étonné, elle parle du mec « que je baise ». Et non « qui me baise ». Une preuve qu’elle a bien le sentiment de décider de ses actes. Après, c’est peut-être une façon de se protéger. Pas sûr qu’elle brise vraiment les coeurs des garçons. J’aurais tendance à penser qu’ils en profitent autant qu’elle.

Ma foi, entre majeurs consentants… c’est triste, peut-être, mais ni interdit ni rarissime. Si jeune, peut-être, oui…


OSS169 a écrit le 30 mai 2008 à 18:54 :

ralphy

Ce qui me choque et peut me faire douter de la véracité du témoignage (ou de tout le reportage), c’est l’absence de la notion de plaisir ! Je ne doute pas de la réalité des faits (je crois connaitre des personnes qui affichent le mm palmarès) mais le plaisir fait partie de cette équation ! Mm lorsqu’on achète on prend du plaisir, alors une attitude sexuelle consumériste est difficilement envisageable sans plaisir !

Peut-être que le reportage était commandité par un groupuscule anti-porno…


RomanAge a écrit le 31 mai 2008 à 2:26 :

ralphy

J’ai regarde cet extrait hier, puis j’ai du y reflechir un peu aujourd’hui avant de comprendre vraiment ce qui est choquant. La premiere chose c’est l’effet de surprise: on ne s’attend pas a de tels mots et expressions, surtout dits tres vite sans reflechir (d’une fille de 18 ans), c’est pas comme quelqu’un qui amettrait ou prendrait conscience de certaines choses comme dans une seance de psy, en pesant le poids des mots, non ici c’est balance a toute vitesse et ca suggere que tous ce qu’elle dit elle l’a deja ete bien digere.


RomanAge a écrit le 31 mai 2008 à 2:43 :

ralphy

Pour continuer sur ma pensee, je ne pense pas que les faits exprimes soient excepionnels ni vraimant choquants, mais c’est son attitude, la, devant la camera qui l’est. Maintenant, elle a dix-huit ans, et si tous les jeunes de 18 ans ne collectionnent pas comme elle les amants, c’est quand-meme normal a cet age de developper son identite sur un modele, de se conformer a un style qui souvent prend le dessus sur sa personnalite, du moins pour quelques annes, et bien la c’est exactement ca avec cette jeune fille, mais a un degre extraordinaire, elle est completement embrigadee dans une dictature de conformite a un certain modele auquel elle essaie tellement fort de se conformer et de nous le prouver par les mots et l’attitude, c’est peut-etre moins choquant une fois que l’on a compris cela.


novembre13 a écrit le 4 juin 2008 à 23:08 :

ralphy

cette fille a des propos qui me choquent un peu quand meme… surtout dans la version longue :

http://fr.youtube.com/watch?v=iLzEslYuLWM

elle a completement fait sienne l’idée que la fille n’est la que pour le plaisir des mecs, pas pour le sien… elle en vient a se forcer a faire des choses qui lui font mal… et elle ne concoit pas d’arreter…

60 ans de féminisme réduit a néant… je me dis qu’elle n’a pas tout compris a la liberation sexuelle… et puis, c’est ma génération (elle a 18 ans j’en ai 21), et je ne me sens pas vraiment en retard sur ce plan… mais la ca me choque ce qu’elle dit…

alors quand j’etais au college il y a bien quelques filles qui avaient beaucoup expérimenté (a 3, 4, l’un apres l’autre ou en meme temps), mais quand elle affirme que c’est courant… :O


Romain a écrit le 4 juin 2008 à 23:42 :

ralphy

C’est intéressant de voir que dans la version longue on trouve des morceaux qui sont en desaccord avec le message qui est passé dans la version courte.

Tous les passages concernant la levrette, la sodomie, les trucs à plusieurs, où elle dit explicitement qu’elle le fait uniquement pour faire plaisir aux mecs, ont été coupé. Dans la version courte on a l’impression (et elle le dit) qu’elle aime juste le sexe et qu’elle fait ça pour elle justement, et non pour l’homme.

Elle le dit que les rôles ont été inversés et qu’elle tien le « rôle du connard qui ne rappelle pas ».

Donc bon je trouve tout ça très bizare et contradictoire et ça ne m’étonnerait pas qu’on ait soufflé à la fille quoi dire.


Réagir à cet article

Tchat

Discutez en direct sur ce tchat gratuit où vous pouvez vous exprimer à loisirs, dans un français correct, dans le respect des autres et des lois en vigueur.

Vocabulaire

Les définitions suivantes vous aideront à mieux comprendre l'article ci-contre :

Sexe : Le sexe désigne l'appareil reproducteur (pénis, vulve) ; qualifie le genre sexuel (mâle, femelle) ; se réfère à la sexualité en général.

Sexualité : La sexualité désigne l'ensemble des pratiques sexuelles des êtres visant la reproduction sexuée, le plaisir sexuel ou d'autres fins.

Télévision : La télévision désigne à la fois le programme de télévision, ainsi que le poste de télévision qui permet de regarder les émissions.

âge : Définition du mot « âge » : nombre d'années écoulées depuis la naissance d'un individu.

Abonnement

Ne ratez plus aucun article de Les perles du chat en vous abonnant gratuitement aux flux d'information du site :

Articles (flux RSS)

Commentaires (flux RSS)

De plus, vous pouvez suivre l'actualité de Les perles du chat en temps-réel sur Twitter.

Par ailleurs, vous pouvez discuter en temps-réel sur le tchat gratuit de Les perles du chat avec les autres visiteurs du site.

  • Catégories

  • © 2004-2019 Les perles du chat • Tous droits réservés • Informations légalesConfidentialitéGlossaire du tchat